Les Intervenants

Le Remue-méninges réunit à huis clos, pour un séminaire de cinq jours, les artistes, l'équipe de Lieux publics et un groupe de consultants.

Toni Casalonga

Après un détour par Paris et par Rome, j’habite Pigna depuis plus de quarante ans, où je m’exerce à vivre de mon métier de plasticien entre les oliviers, les brebis, les artisans et les musiciens, ce qui n’est pas sans présenter un certain nombre d’avantages et d’inconvénients que je me ferai un plaisir de partager avec les participants de ce Remue-méninges, si tant est qu’ils en aient le désir.

www.centreculturelvoce.org

Virginie Foucault

Après une maîtrise en Sciences de l’information et de la Communication à Lille, je pose mes valises dans le bassin minier du Valenciennois. Ma vie trouve ici un sens et une terre d’accueil et d’expériences chal(h)eureuses. Je participe alors aux côtés de militants de la première heure à la (re)création d'une association qui fait le pari de mettre l’art et la culture dans la cité et le quotidien des gens. Nous créons en 1999 le festival des arts de la rue « Les Turbulentes » puis en 2002 c’est la mise en vie d’une incroyable aventure au sein d’une friche industrielle, puis sa réhabilitation et sa labellisation en 2013. Egalement en 2002/2003, quelques allers-retours sur les bancs de l’Institut d’Etudes Politiques de Grenoble (OPC) pour obtenir un DESS « Direction de projets culturels ». Vissé au cœur, le désir de créer des rencontres humaines et artistiques à partir du merveilleux outil des possibles qu’est le Boulon. Hâte de vous rencontrer et de me creuser les méninges avec vous !

www.leboulon.fr



Mathieu Braunstein

Mathieu Braunstein est diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris et de l’université de Paris-Dauphine, par ailleurs titulaire d’un DEA d’histoire. Il est journaliste à Télérama, où il travaille plus spécialement sur les hors-séries thématiques. Arpenteur de territoires et de festivals, spectateur assidu, spécialiste du cirque, des arts de la rue et du théâtre de marionnettes (Le Bûcher des marionnettes, L’Œil d’or, 2006), il s’interroge depuis des années sur ces formes d’art que l’on a pu dire marginales ou mineures. Il collabore depuis quelques années avec le réseau européen IN SITU en publiant des critiques de spectacles et festivals sur leur site internet.

 

Benjamin Lengagne

Touche à tout du pluridisciplinaire, lillo-parisiano-sardo-et maintenant prouvènço, amoureux éconduit mais insistant de l’art dans et pour la ville, celui qui touche en plein cœur sans qu’on y fasse attention.

N’ayant aucun talent particulier, a bien dû se trouver une spécialité pour travailler au côté des artistes : dompteur de public, cracheur de beaux papiers, acrobate d’internet, charmeur de mécènes et partenaires. Aime tordre tous les gros mots de la Culture. Transmet ce qu’il croit savoir à des élèves qui n’en savent donc pas plus.

Très heureux d’assister à son 1er Remue-méninges !

 

Pierre Sauvageot
Lit Le Monde dans son berceau, grandit pendant la Guerre d’Algérie, découvre la politique et la musique en même temps que tout le monde, fait la chèvre dans le couloir de la Sorbonne, échange tract contre cuivre, plonge dans l’ouïr, manipule des machines à bruit, accorde les mobylettes, carillonne les publics, fait directeur, harmonise les champs, sacre les gares, métamorphose les villes, agrandit les ensembles.

www.lieuxpublics.com

 


Elisa Schmidt

D’un cursus en urbanisme, j’ai d’abord appréhendé l’espace public en étant guide de ville. Equipée de bonnes baskets, j’ai arpenté les rues, les places, les impasses et les collines de Marseille. Depuis 10 ans à la production de Lieux publics, avec mes bonnes baskets, je logistique, médiationne, coordonne, conseille, chouchoute les artistes et les équipes qui oeuvrent pour la création en espace public.

Depuis, j’ai apprivoisé les chaussures à talons !

www.lieuxpublics.com

Elodie Sannier

Picarde de sang, parisienne de ma jeunesse et marseillaise d’adoption, je découvre les arts de la rue en 1999. Après un bref passage dans le secteur de la photographie (Rencontres de la photographie d’Arles), j’atterris au festival d’Aurillac aux côtés d’Anne Lacombe/zinc production. Une ville ouverte aux artistes, du jamais vu, de belles découvertes artistiques et des rencontres engagées, j’y plonge entièrement et je ne m’y suis jamais éloignée depuis. Après 12 ans à Karwan en tant que responsable de la communication, je rejoins l’équipe de Lieux publics en 2018 sur un poste de développement et de production avec une profonde envie de consolider, sur la région Sud, des rendez-vous arts de la rue malgré les actuelles difficultés à programmer dans l’espace public et d’accompagner au mieux les projets de création de Pierre Sauvageot.

www.lieuxpublics.com

Morgane Cléon

Après une formation à l’Université d’Avignon en communication de la culture, puis un Master 2 de Management Culturel à l’IMPGT d’Aix-en-Provence, je choisis de m’orienter vers l’écriture journalistique en travaillant chez Cityvox et Yelp, puis vers le web avec trois années passées comme chargée de marketing rédactionnel chez Oxatis, une plateforme de e-commerce. Travailler chez Lieux publics depuis 5 ans m’a permis de revenir à ma passion première et à ma formation initiale : le spectacle, la culture, l’art sous toutes ses formes. Être attachée à l’information et à la communication me place au cœur de l’activité de Lieux publics : contact et accueil du public, communication, vie de l’association, administration, organisation interne… Je suis donc ravie d’ajouter une corde à mon arc et de me plonger au cœur de la création artistique avec les participants de ce Remue-méninges.

www.lieuxpublics.com

© 2019 - Lieux publics www.lieuxpublics.com

logo 2019 avec mention horizontal grand_

Lieux publics - Cnarep (Centre national des arts de la rue et de l’espace public) & Pôle européen de production est conventionné par le ministère de la Culture, la ville de Marseille, la région Sud - Provence-Alpes-Côte d’Azur et le département des Bouches-du-Rhône. Lieux publics pilote IN SITU, plateforme européenne pour la création artistique en espace public. Le projet ACT (2016-2020) est financé avec le soutien de l’Union européenne (programme Europe Creative).